Réflexologie ! la découverte “accidentelle” de W. Fitzgerald


William Fitzgerald (1872-1942), médecin américain, est âgé de 25 ans au moment de la découverte de cette tombe égyptienne.
Vingt ans après cette découverte, il publie son 1er livre dans lequel il expose sa “thérapie des zones”.


Il s’installe à Londres et exerce pendant 2 ans comme spécialiste en oto-rhino-laryngologie dans un hôpital, puis 2 ans dans un hôpital de Vienne.


En cette fin de XIXème siècle, il baigne dans cet univers fascinant, marqué par plusieurs découvertes :

– 1892 : Le Dr Babinski découvre l’existence du fameux point réflexe plantaire “Réflexe Babinski” permettant d’évaluer le fonctionnement normal du SNC.

– 1904 : Ivan Petrovich Pavlov reçoit le prix Nobel pour ses recherches sur le réflexe conditionné.

Ce n’est qu’une fois de retour aux Etats Unis, que W. Fitzgerald fait la découverte HASARDEUSE !


Dans son 1er livre “Thérapie des zones”, il raconte comment il découvrit un effet anesthésiant dû à la pression accidentelle qu’il exerça avec une sonde lors d’une intervention.

Le Dr. W. Fitzgerald divise le corps en 10 zones longitudinales (5 à droite, 5 à gauche) et tout est relié dans la même zone.


Cette théorie a permis de confirmer qu’une pression continue effectuée sur certaines zones des pieds et/ou des mains permettait d’anesthésier la douleur dans la zone du corps qui y correspond.